Aranjuez: l’Eden des rois

Ce tour m'intéresse

CATEGORIE: Autour de Madrid et Palais Royaux et Couvents

EXPERIENCE: + que Madrid

SI VOUS ÊTES INTERÉSSÉ PAR: Architecture, Art jusqu'en 1900, Histoire, et Jardins

 

D’Aranjuez Cervantès confirma “la véritable renommée que de cet endroit par tout le monde se répandait ». La gloire d’Aranjuez fut chantée par la belle architecture de son Palais, ses splendides collections, ou l’harmonieux urbanisme de sa ville. Mais depuis toujours ce furent ses jardins la source de sa célébrité, aujourd’hui catalogués par l’UNESCO Paysage de l’Humanité.

Les jardins méritent cette reconnaissance par sa richesse et sa variété: ce n’est pas par hasard qu’ils furent jardins des rois, et de Philippe II à Ferdinand VII ils furent incessamment agrandis et décorés de fontaines et caprices architectoniques. Aujourd’hui, Aranjuez déploie ses jardins qui sont prototypes purs du paysagisme de quatre siècles : le Jardin du Roi (jardin clôturé de la Renaissance), le Jardin de l’Ile (typique du goût des Habsbourg dans le XVII), le Parterre (fruit des goûts ordonnés des premiers Bourbons) et le Jardin du Prince (dans lequel s’introduit le paysagisme anglais).
Tout en étant les jardins la valeur plus singulière d’Aranjuez, le propre palais est également un compendium de modes architectoniques et décoratives : un noyau de renaissance conçu par Juan Bautista de Toledo et garni par les meilleurs marbriers, sales de style baroque (dont le bureau de Charles II avec les voutes de Luca Giordano), rococo, néoclassique, empire… jusqu’au romantisme isabelin comme dernière couche ornementale des salons palatins.
Pour visiter le Palais, voir le cœur de la ville et extraire des jardins toute une leçon de sculpture et paysagisme, nous recommandons une visite de trois heures, que le visiteur peut élargir avec une visite au manoir du paysan, un des pavillons les plus somptueux des Sites Royaux.

Si vous voulez cette visite guidée avec Madrid Original®, remplissez le formulaire, et nous vous contacterons.

Je m’intéresse à "Aranjuez: l’Eden des rois"

Confidentialité

9 + 14 =

Share This