Le Top 10 des lieux d’intérêt à Madrid

Il y a beaucoup à voir à Madrid. Comment savoir ce qu’il ne faut pas manquer? Laissez-vous inspirer par notre Top 10.

Top 1: Musée du Prado

Le Musée du Prado, déjà bicentenaire, est la principale pinacothèque espagnole. Les collections avidement rassemblées par les puissants monarques espagnols comptent quelques-uns des chefs-d’œuvre de géants de l´Art occidental tels que Goya, Velázquez, Greco, Raphael, Titien, Rubens, Dürer ou Bosch. Au- delà de ces individualités, le Musée du Prado est riche en Primitifs Flamands ; en Renaissance Vénitienne ; en peinture Baroque espagnole, flamande, italienne et française ; conserve une fabuleuse collection de statues romaines et grecques ; et les arts décoratifs sont représentés par le splendide Trésor du Dauphin.

Top 2: Le Guernica de Picasso Musée Reina Sofía

Le Musée Reina Sofía est la résidence madrilène de Picasso, Miró, Dalí et de tant d´autres artistes du XX siècle. Le Musée est célèbre comme sanctuaire d’un des icônes de l´art moderne : le Guernica de Picasso. Ce tableau constitue la colonne vertébrale de la collection Picasso, mais aussi du Musée entier, ayant chez Dalí et chez Miró deux grands contrepoids dans une des plus intéressantes visions générales de l´art du XX siècle. L’art d’un siècle caractérisé par un contraste de guerres apocalyptiques et de progrès technologique, est très symboliquement logé dans un vieil hôpital du XVIII.

Top 3: Musée National Thyssen-Bornemisza

Le Musée Thyssen avait jusqu’en 1993 la réputation d’être la deuxième meilleure collection privée d´art au monde. Aujourd´hui, collection publique appartenant à l’Espagne, elle est quand-même dirigée par la Fondation Thyssen, où la famille du Baron est représentée. Ce musée devient une petite encyclopédie d´art, avec plus de neuf cents œuvres (plus celles qui sont prêtées par la Baronne Carmen Thyssen) depuis le Gothique Italien jusqu’à l’Art contemporain Britannique. Une visite au Thyssen est en elle-même une leçon d’art occidental.

Top 4: Autour de Plaza Mayor

La Plaza Mayor de Madrid (notre « Grande Place » ) est le cœur de la vieille ville de la dynastie des Habsbourg. Construite à l’époque où l’Espagne, entre 1500 et 1650, faisait valoir son hégémonie dans le monde, elle reste encore aujourd’hui un grand théâtre vivant où se déroulent foires et concerts, tout comme elle le fut jadis pour les « corridas » ou pour les « auto da fé » de l’Inquisition. Une promenade autour de la Plaza Mayor vous conduira d’une belle église baroque à une autre, d’un couvent secret et à une taverne célèbre, de la ruelle étroite et mystérieuse au petit coin charmant.

Top 5: Palais Royal de Madrid

Le Palais Royal de Madrid est une des résidences royales les plus somptueuses d´Europe. Il s’agit d’une édification de la première moitié du XVIII siècle, conçue par les architectes Juvarra et Sacchetti pour les Bourbons d´Espagne. L´actuel Palais Royal de Madrid se trouve sur l’emplacement de l’ancien “Alcazar” d’origine arabe détruit par l’incendie de 1734. Le nouveau palais fut construit comme symbole de la continuité de la monarchie espagnole.

Top 6: Parc du Retiro

Visita guiada a Parque del RetiroCet énorme parc était autrefois une partie du Domaine Royal du “Buen Retiro”, dont les jardins devinrent progressivement parc public pendant le XIX siècle. Aujourd’hui c’est un des endroits les plus vivants de Madrid : dynamique et plein de monde le week-end, intime et convivial en semaine. C’est là que vous verrez les madrilènes cherchant un moment de relax ou faisant du jogging, s’amusant dans les barques à rames, pratiquant le tai-chi ou buvant un café.

Top 7: La Gran Vía

La Gran Vía est en quelque sorte un petit musée de l’architecture espagnole de 1910 jusqu’en 1959, quand la ville fit une tentative de changement d’image et chercha son inspiration à Paris, à New York ou à Chicago. Construite d’Est en Ouest, chaque étape correspond à une esthétique qui court en parallèle à l’histoire de l’Espagne : la monarchie parlementaire d’Alphonse XIII, la République Espagnole et le régime de Franco; tout laissa sa trace artistique dans cette grande avenue, où les courses, le cinéma et le théâtre attirent des millions de visiteurs.

Top 8: Pantheón Real, Palais et Monastère de El Escorial

Si ” El Escorial ” avait été à 60 kilomètres au nord-ouest de Rome, ce serait l’objet de visite obligatoire. Cette construction au pied-de-mont de la « Sierra » de Madrid est un des plus admirables bâtiments de la Renaissance. Philippe II y fit placer deux résidences pour sa famille: l’une temporelle, l’autre éternelle; un palais pendant leurs vies, un panthéon après leurs morts, avec une communauté monastique pour prier pour le salut de leurs âmes au milieu d’œuvres de Bosch, Greco, Benvenutto Cellini et des douzaines d´autres artistes de première classe..

Top 9: Panthéon de Goya à San Antonio de la Florida

En 1929, les restes de Goya furent transférés de France et ensevelis sous le dôme de cette petite église qu’il décora à la fin du XVIII siècle. Les fresques de San Antonio de la Florida sont considérés une des plus séduisantes créations de Goya: fraiche, sensuelle, lumineuse, amalgame de sentiments pieux et profanes. Pas loin de San Antonio de la Florida, un autre endroit lié à Goya: le petit cimetière où sont enterrées les victimes du 3 Mai 1808 que Goya aurait immortalisées dans son célèbre tableau.

Top 10: Le “Real Monasterio de las Descalzas Reales”

Une visite originale et étonnante qui ne peut être réalisée qu’à Madrid, et dans aucune autre capitale européenne. La visite d’un couvent qui est en même temps résidence d’une communauté religieuse et un merveilleux musée.

Ce couvent du XVI siècle conserve d’incroyables chefs-d’œuvre, dont un Titien, un Brueghel, incorporés aux collections comme dot des novices des familles impériales, royales et aristocratiques, une extraordinaire collection de tapis sur cartons de Rubens. L’avantage d’un tel musée: ses richesses ne sont pas exposées en dehors de contexte, comme dans la plupart des musées d´Europe, mais intégrées dans leur milieu d’origine, servant encore à leur fin primitive. La présence des sœurs, invisibles et muettes pendant les visites, plane sur les visiteurs, qui savent qu’elles occuperont les salles du musée dès qu’ils quitteront les lieux.

Dites-nous que voulez-vous explorer

Vos intérêts

Confidentialité

14 + 2 =

Rejoignez-nous sur Facebook

Madrid Original - Visitas guiadas
Madrid Original - Visitas guiadas3 weeks ago
La Fundación Juan March estrena exposición: “Los irascibles: pintores contra el Museo. Nueva York, 1950”.

Rothko, Motherwell, Pollock, Clyfford Still y con ellos hasta 18 artistas americanos se rebelaron contra el Metropolitan Museum de Nueva York en el año 1950, al considerar que el gusto del museo estaba anclado al pasado.

Una exposición con un planteamiento muy original, para adentrarnos desde un ángulo nuevo al expresionismo abstracto americano.
Madrid Original - Visitas guiadas
Madrid Original - Visitas guiadas3 weeks ago
El Museo de San Telmo de San Sebastián presta al Museo Lázaro Galdiano una bella tabla de Jan Metsys: "Susana y los viejos". Jan Metsys nos ofrece aquí un excelente ejemplo de la introducción de tendencias italianas en la pintura flamenca de la primera mitad del siglo XVI. Un motivo más para revisitar el Museo Lázaro Galdiano.
Madrid Original - Visitas guiadas
Madrid Original - Visitas guiadas4 weeks ago
Terminamos una intensa semana en ARCO. Si os habéis quedado con ganas.... seguimos con las galerías.
Madrid Original - Visitas guiadas
Madrid Original - Visitas guiadas1 month ago
Hoy abre al público “Rembrandt y el retrato en Ámsterdam, 1590-1670” en el Thyssen.
La exposición es muy muy buena ¡esperamos verla con vosotros!
En la foto, practicando el autorretrato: mucho mejor Rembrandt...
Madrid Original - Visitas guiadas
Madrid Original - Visitas guiadas1 month ago
Desde hace algunos días, en el vestíbulo del Thyssen, tenemos ya a la vista de todos un anticipo de la nueva exposición del museo sobre "Rembrandt y el retrato en Amsterdam". Se trata de un muy característico retrato de grupo pintado por Frans Badens: "La Guardia Cívica del Capitán Arent ten Grootenhuys". Pronto os hablaremos del resto de la exposición, que abrirá al público el martes 18 de febrero.
Madrid Original - Visitas guiadas
Madrid Original - Visitas guiadas1 month ago
La exposición más extensa del artista más intenso. Si aún no has visto la exposición de dibujos de Goya, tienes hasta el domingo 16 de febrero. Para nosotros también es la última semana de visitas guiadas...
Madrid Original - Visitas guiadas
Una invitación a la exposición: Goya. Dibujos. "Solo la voluntad me sobra"
José Manuel Matilla, jefe de Conservación de Dibujos y Estampas del Museo del Prado y Manuela Mena, co-comisarios de la exposición nos invitan a visitar: Goy...
youtube.com
Share This