1 jour à Madrid avec John Singer Sargent

Ce tour m'intéresse

CATEGORIE: Programmes d'un jour

EXPERIENCE: Le + Spécial

LIEU: Musée du Prado, Museo Sorolla, et Museo Thyssen

SI VOUS ÊTES INTERÉSSÉ PAR: Architecture, Art jusqu'en 1900, et Histoire

 

John Singer Sargent (1856-1925), l’Américain considéré prince des portraitistes de son temps, naquit en fait en Europe, et l’Espagne peut se vanter d’avoir contribué à sa formation artistique. Sargent, qui aimait le pays entier, avait un penchant pour Madrid, ville qu’il a visité au moins cinq fois entre 1879 et 1912. Et si on s’amuse à revivre une journée Sargent à Madrid?

En 1879, la journée aurait commencé au «Grand Hotel de Paris», mais en 1912, cela aurait commencé sans doute au Westin Palace ou au Ritz Hotel, puisque les deux offraient luxe et proximité au Musée du Prado.

Le Prado serait la première activité de la journée Sargent. Pendant toute une matinée, nous suivrons ses pas d’une salle à une autre. Nous nous arrêterons devant les chefs-d’œuvre qu’il aimait : les maîtres de la Renaissance Italienne, Durer, Antonio Moro, Rubens, Van Dyck, Bourdon, Rigaud, Van Loo, Ranc, Mengs, Batoni, Reynolds, Gainsborough, Lawrence, Raeburn,…

Nous aurions vu Sargent rendre hommage à Vélasquez, confirmer son admiration pour Goya et découvrir El Greco.

Il visiterait plus tard l’œuvre de ses contemporains, sauf que cette fois, ce ne serait pas à l’Exposition Nationale de Beaux-Arts, mais au Prado. Alma-Tadema, Paul Baudry, Mariano Fortuny, Raimundo de Madrazo et Martín Rico étaient parmi ses amitiés à Paris : il serait bien fier de les retrouver désormais parmi les classiques.

Après un repas dans la Rotonde du Palace, il rendrait visite au Duc et à la Duchesse de Villahermosa, dont la collection est aujourd’hui remplacée par celle de Hans-Heinrich et Carmen Thyssen. Le Palais de Villahermosa héberge aujourd’hui cet extraordinaire musée, ou encore Sargent trouverait quelques favoris (Ghirlandaio, Sebastiano del Piombo, Palma, Van Dyck, Franz Hals, Batoni, Natier, Lawrence) , une collection épatante d’artistes américains qu’il admirait (Gilbert Stuart, John Singleton Copley, Thomas Cole, Asher B. Durand, Winslow Homer, William Merritt Chase,…) et, à sa grande surprise, deux de ses toiles.

Plus tard, il se baladerait au milieu des nouveautés architecturales de l’élégante Promenade de Recoletos et de la rue Serrano : Banque d’Espagne, Palais des Communication, Palais de Linares, Palais National de Librairies et Musées, ainsi que des dizaines d’hôtels particuliers sur la Promenade de la Castellana.

Dans la soirée, il rendrait visite à son ami Joaquín Sorolla. Sa maison est aujourd’hui un musée, où ses œuvres s’exposent au milieu de beaux meubles et d’objets personnels. Le parallélisme artistique entre Sorolla et Sargent sera si évident, que nous n’aurons pas de mal à comprendre leur mutuelle admiration et amitié.

Si vous voulez cette visite guidée avec Madrid Original®, remplissez le formulaire, et nous vous contacterons.

Je m’intéresse à "1 jour à Madrid avec John Singer Sargent"

Confidentialité

15 + 13 =

Share This